Bernadette Malgorn

20161005_170140

Bernadette MALGORN, est fille d’un père brestois et d’une mère morlaisienne.

A sa sortie de l’ENA en 1975, elle intègre le corps préfectoral dont elle exercera tous les métiers.

Souhaitant s’impliquer dans la construction européenne, elle travaillera pendant trois ans à la Cour des Comptes des Communautés Européennes.

Elle aura plusieurs occasions d’exercer en Lorraine, où elle sera confrontée aux mutations industrielles.

Elle y rencontre Philippe Séguin et accompagnera son parcours tant au ministère des affaires sociales et de l’emploi qu’à l’Assemblée nationale dont il est élu Président en 1993 et où elle dirige son cabinet. Elle s’inscrit dans sa ligne politique du gaullisme social.

Première femme préfète de région, elle retrouve la Lorraine en 1996. Elle coordonne des dossiers de premier plan tels que le TGV Est.

En 2002, Bernadette MALGORN retrouve sa Bretagne en tant que préfète de la Région. Elle élabore le projet d’action stratégique de l’État en région (PASER) qui fixe les grandes priorités d’action pour la Bretagne. Elle coordonne le projet de TGV Bretagne Atlantique, œuvre en faveur de la reconquête de la qualité de l’eau et de la mise en valeur de la mer.

Elle mène également une politique de prévention des risques menaçant la région (risques naturels, maritimes, de santé publique et économiques). Elle accompagne les mutations du tissu industriel, particulièrement dans le domaine des télécommunications, de l’agroalimentaire et des industries de défense. Engagée en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes, elle prend l’initiative d’un observatoire régional de la parité.

Secrétaire générale du ministère de l’Intérieur de 2006 à 2009, Bernadette MALGORN aura l’occasion, à ce poste, de participer à la commission du Livre blanc sur la Défense et la sécurité nationale. Elle est particulièrement sensible aux enjeux d’une présence de l’activité de défense à Brest.

Depuis 2009, elle est magistrat financier.

Bernadette MALGORN a pris le temps, simultanément à l’exercice de ses fonctions, d’accomplir d’autres missions qui lui tiennent à cœur. Elle préside de 2004 à 2013 l’Observatoire national des zones urbaines sensibles (ONZUS) chargée d’évaluer la politique de la ville dans les quartiers: elle rend en 2013 un rapport d’évaluation de 10 ans de rénovation urbaine. Elle siège également au Conseil d’orientation pour l’emploi (COE) et au Conseil national des activités privées de sécurité (CNAPS).

Bretonne et implantée à Brest depuis plusieurs années, Bernadette MALGORN conduit aux élections régionales de 2010 la liste de la droite et du centre, et préside le groupe d’opposition rassemblant 19 élus.

Membre de la Commission permanente, membre du Conseil portuaire de Brest et du Syndicat mixte Brest-Iroise, et vice-présidente de l’Etablissement public foncier de Bretagne, Bernadette MALGORN œuvre pour le désenclavement de l’Ouest breton, condition indispensable au développement économique et au rééquilibrage démographique de la pointe finistérienne. A ce titre, elle s’est fortement impliquée dans les projets de développement du Port de Brest et de la mise de Brest et Quimper à trois heures effectives de Paris.

 

L’actualité de Bernadette Malgorn

  • L’assemblée générale de l’office des sports de Brest

    C’est au milieu d’un public nombreux que Bernadette MALGORN,  Brigitte HÛ et Véronique BOURBIGOT ont assisté à l’Assemblée générale de l’Office des sports de Brest, salle Cormorandière au centre nautique du Moulin Blanc.  L’Office des sports de Brest est le plus ancien de France et l’un des plus représentatifs, avec 176 associations, soit plus de […]

  • Trafics de drogue à Brest : la réaction stupéfiante de M. Cuillandre

    L’enquête du Télégramme sur les trafics de drogue, décrivant une ville « en passe de franchir le stade du narco-banditisme », a laissé le maire de Brest dans sa posture habituelle de banalisation, de déploration et de dérobade. Certes la lutte contre les stupéfiants est du ressort de la police nationale et de la justice. Mais qui […]

  • Le Rassemblement pour Brest demande une table-ronde sur les rythmes scolaires

    Le 14 mars 2019, les  écoles publiques de Brest seront fermées ! Les enseignants protesteront ainsi contre  le projet  de la municipalité, élaboré sans aucune concertation, sur les nouveaux rythmes scolaires pour la rentrée 2019. Dans un courrier au maire de Brest, Bernadette MALGORN et les élus du Rassemblement pour Brest  demandent au maire sur […]

  • L’hommage de Bernadette MALGORN à Claude CHAMPAUD

    Disparition de Claude CHAMPAUD, le 12 mars 2019. Avec Claude CHAMPAUD, c’est une grande figure de la Bretagne qui nous quitte. Un éminent juriste, père de la doctrine de l’entreprise, un professeur, attentif à la fois à la réussite de ses étudiants et au rayonnement de l’université de Rennes, lors de sa présidence comme dans […]

  • Silo de Bunge à Brest : Bernadette Malgorn interroge le Préfet du Finistère

    C’est dans un courrier en date  du 9 mars 2019, que Bernadette MALGORN, présidente du Rassemblement pour Brest,  interroge le préfet sur la situation à l’usine Bunge située au port de commerce de Brest. « Le 27 février dernier, un début d’incendie s’est déclaré dans l’un des silos de l’entreprise Bunge, au port de commerce de […]

  • Le 24ème salon de l’habitat à Brest

    En compagnie de plusieurs sympathisants du Rassemblement pour Brest , Bernadette MALGORN et Véronique BOURBIGOT ont parcouru les allées du 24e salon de l’Habitat et de l’immobilier qui se déroule au parc des expositions de Penfeld du 8 au 11 mars. Les élues sont allées à la rencontre des professionnels de la construction, de la […]

  • Bruits du téléphérique : mieux prendre en compte l’exposition au bruit pour nos concitoyens

    Depuis de nombreux mois les riverains du boulevard Jean Moulin et rue Traverse  se plaignent des nuisances  sonores du téléphérique générées par les travaux  et tests  sur la ligne  et par  les basses fréquences. Informée par les habitants du secteur, Bernadette MALGORN s’est tournée vers  la Métropole pour relayer leurs attentes par courriers du 19 […]

  • La renaissance du Comœdia

    Magnifiée par une rénovation extrêmement respectueuse menée par l’architecte brestois Pierre-Henri ARGOUARCH, la salle du Comœdia, chère au cœur des Brestois, revit de nouveau sous la forme d’une superbe galerie d’art. La célèbre salle, située à l’angle des rues du Château et d’Aiguillon, est un bijou d’architecture, œuvre de l’architecte Michel OUCHAKOFF, qui s’était associé […]

  • Le Rassemblement pour Brest à la rencontre des habitants de Saint-Pierre

    Poursuivant les rencontres de terrain, les élus Bernadette MALGORN, Bruno SIFANTUS et Brigitte HÛ sont allés à la rencontre des habitants du quartier, lors d’un Sympathique tractage au bourg de Saint-Pierre en ce jour de marché du mercredi.  Ils ont ainsi conviés les habitants au cinquième café-débat « Brestoises, Brestrois, parlons librement »  organisé par le Rassemblement […]

  • Bernadette Malgorn au colloque  » Philippe Séguin, un intellectuel en politique »

    La Faculté de droit et de science politique e Rennes organisait, le 1er mars 2019, un colloque sur « Philippe Séguin, un intellectuel en politique ». Bernadette Malgorn qui fut sa directrice de cabine  à la présidence de l’Assemblée nationale après avoir été à ses ôtés au ministère des affaires sociales, apporta sa contribution. Balayant les occasions […]