Elections municipales de 2014

Réponse au Collectif de Défense de la vallée du Restic

Mesdames, Messieurs,

En réponse à votre courrier, je vous prie de trouver ci-dessous la position de notre liste sur vos interrogations.

En matière d’urbanisme, nous n’avons pas la même logique que la municipalité sortante.

Pour nous l’étalement de la ville est excessif, l’urbanisation des secteurs de Messioual et du Nord de Lambezellec ne sont pas cohérents avec l’évolution démographique de Brest et la multiciplicité des autres projets lancés sumultanément comme les ZAC de la Fontaine Margot, des Capucins, de Kerlinou etc.

Par ailleurs, ce projet de traversée de la vallée du Restic n’est pas acceptable en matière d’environnement, notamment pour ce qui concerne la destruction des zones humides.

Les réserves faites par l’autorité environnementale, tout comme par la commission d’enquête du PLU facteur 4, ignorées par le maire sortant, sont pourtant claires.

Le calendrier va nous permettre de remettre en chantier le SCOT dès 2014 pour définir enfin un shéma raisonnable et concerté de circulation entre la ville et l’ensemble du Pays de Brest.

Nous sommes partisans d’une cohabitation apaisée entre les différents modes de transport. La collectivité a la responsabilité d’offrir des transports en commun de la plus haute qualité de service notamment pour les personnes à mobilité réduite. Ce n’est pas aux Brestois de s’adapter au réseau de transport public, mais au service public de transport de s’adapter aux besoins des habitants en respectant les obligations de service public : égalité, continuité, adaptabilité.

Nous reverrons le plan de circulation et de stationnement pour assurer la fluidité des déplacements, quel que soit le mode utilisé, ce qui est le meilleur moyen de lutter contre les gaz à effet de serre en évitant les embouteillages.

Nous ne croyons pas légitime, ni d’ailleurs possible, d’imposer aux habitants un mode de déplacement ; cependant nous encouragerons les modes d’usage partagé en les intégrant dans une politique de stationnement.

Nous adhérons à la proposition de reconquérir le centre ville qui figure en bonne place dans notre programme. Nous y ajoutons celle de revitaliser les centres bourgs qui, tout comme le centre ville souffrent de l’extension anarchique de la ville. Nous souhaitons faire revenir les familles en ville. Pour cela nous poursuivrons les opérations de rénovation urbaine dans les quartiers d’habitat social en veillant à ce que leurs objectifs de tranquillité et d’intégration sociale et culturelle soient bien pris en compte. Nous étendrons la démarche de rénovation urbaine au centre ville, y compris aux copropriétés en lien avec les professionnels de l’immobilier.

D’une manière générale, et pour répondre à vos souhaits d’amélioration des conditions de vie dans notre cité, je vous invite à vous reporter à notre programme que vous trouverez notamment sur son site : http://www.rassemblement-pour-brest.fr/

Bien cordialement,

Bernadette Malgorn