Elections municipales de 2014

Quel dédain, Monsieur Masson…

« Ces gens-là ne connaissent que le rapport de forces »… Quel dédain, M. Masson, pour celles et ceux qui cherchent à organiser un débat démocratique !

« Ces gens-là », comme vous les qualifiez avec superbe, ne se laisseront pas intimider par des caricatures qui interdisent tout esprit de dialogue, si indispensable dans un combat électoral !
Nous sommes « affligés » de constater que les courriers adressés à Madame Abiven soient transmis au directeur de campagne du maire sortant qui se permet de s’attribuer un ‘nous’ de majesté pour faire allusion au courrier adressé à la directrice de campagne de Bernadette Malgorn concernant l’attribution de salles pour des réunions publiques indispensables aux échanges démocratiques.
A quel titre M. Masson, directeur de campagne du maire sortant, est-il concerné par l’attribution « impartiale » des locaux municipaux dans le cadre de cette campagne municipale ? Un mélange des genres très révélateur….

L’article du Télégramme de Brest en date du 21 février dans lequel s’exprime Monsieur Masson: masson-affligé