Réponse au questionnaire sur la protection animale

Publié le Publié dans Elections municipales de 2014

Que proposez-vous pour la condition animale (fourrière, refuge, stérilisation des chats des rues, etc…) à Brest et sa communauté ?

La situation brestoise est marquée par les problèmes de la fourrière (du Minou). Sans revenir sur le passé, nous considérons qu’une solution nouvelle doit être apportée tant en ce qui concerne la fourrière, obligation pour la collectivité, que les refuges, services nécessaires à la population.

Nous avons été saisie par l’association « Les Alfrèdes » de projets tout à fait intéressants et réalistes de fourrière et de refuge. Nous leur avons indiqué que nous les soutiendrions dès notre arrivée à la tête de la mairie.

En effet, les animaux familiers font partie de nos vies. Ce sont des êtres sensibles qui méritent d’être bien traités. Beaucoup, hélas sont abandonnés, et les refuges sont submergés. Il faut lutter en amont contre ces abandons, avant tout, car la prévention coûte toujours moins cher, à terme, que le traitement des conséquences (ramassage des animaux errants, coût de leur hébergement, etc..) :

– Favoriser la stérilisation des animaux, y compris ceux des particuliers. Le coût peut sembler élevé pour les personnes modestes, une convention entre certains vétérinaires et des associations, soutenues par la collectivité, pourrait permettre d’aider ces personnes à stériliser leurs animaux .

– Entamer des expériences pilotes permettant aux personnes âgées de garder avec elles leurs animaux familiers. (à domicile, mais aussi en maisons de retraite). Cela est positif à la fois pour ces personnes qui y trouvent beaucoup de réconfort, et bien sûr pour l’animal, qui échappe à l’abandon.

– Proposer des places en « refuges-relais » pour les personnes hospitalisées ou rencontrant des difficultés temporaires sans avoir trouvé de solution pour leur animal.

– Faire connaître les normes en vigueur afin de faciliter la mise ne conformité notamment vis à vis de la réglementation vétérinaire.