Elections municipales de 2014

Toujours les Bahamas !

Posted

Depuis des années le centre commercial du Bergot est un des hauts lieux de l’insécurité de notre ville.

Nombre de commerçants de la place, terrorisés par les bandes de jeunes qui sévissent impunément dans ces lieux, ont fermé boutique les uns après les autres…Victimes de vols à répétitions, de racket, de menaces, d’incivilités en tous genres, craignant parfois pour leurs vies et celles de leurs proches, ces derniers ont préféré partir, avant que leurs magasins ne soient incendiés, comme la boulangerie en mai 2011… Ces femmes et ces hommes qui voulaient entretenir le commerce de proximité sont de plus ruinés, leurs fonds de commerces ayant définitivement perdu toute valeur marchande.

Aujourd’hui, à deux semaines des élections, la municipalité annonce une déconstruction de certains locaux et de  nouveaux travaux. Coût de l’opération : achat des anciens locaux pour 325.000 € et financement des travaux : 370.000 €.

Encore une fois la ficelle est grosse, on voudrait nous faire croire que le calme est revenu dans le quartier. Pas si sûr, car si on observe une amélioration temporaire c’est que le maire sortant a loué les services de vigiles privés pour surveiller le chantier…aux frais du contribuable, bien entendu.

Quant aux bandes de malfrats, ils sont toujours présents, mais ils ont changé de lieux d’activité, on les retrouve à B2 ou place Napoléon III…

Ce cas précis est l’illustration de la nécessité de l’installation de caméras de surveillance et de la présence de policiers municipaux dans le quartier, aptes à rassurer, prévenir et dissuader.

L’obstination du maire sortant à refuser de voir la réalité en face est proprement inquiétante !