Pour une gestion transparente du budget municipal

Publié le Publié dans Finances, Interventions et communiqués

Installé le samedi 5 avril 2014 dans le prolongement de l’élection du 30 mars, le conseil municipal de Brest s’est réuni le lundi 19 mai 2014 pour examiner un ordre du jour d’une trentaine de points.

Les commissions permanentes ont été créées et les désignations de leurs membres effectuées simultanément. Ceci veut dire que les dossiers soumis à la séance du conseil municipal n’ont pas fait l’objet d’une instruction par les commissions permanentes issues du scrutin de mars dernier.

Les sujets en cause couvrent des montants de subventions de près de 7 M€, répartis en 220 petits dossiers pour 1,207 M€ et une douzaine de dossiers plus importants pour près de 5,5 M€. Par ailleurs des garanties d’emprunts ont été proposées pour un montant de 2 M€.

Le groupe Rassemblement pour Brest considère qu’il ne peut se prononcer sur la seule base des informations des rapports de scéances en l’absence d’instructions en commissions.

En ce qui concerne les subventions, il demande que soit présenté un rapport, définissant les critères de priorités, proposant un règlement d’attributions et listant l’intégralité des demandes y compris celles pour lesquelles aucune attribution n’est proposée.

En ce qui concerne les garanties d’emprunts, le groupe RPB demande à disposer de l’état des garanties déjà accordées et de l’ensemble des demandes adressées à la collectivité.

Soucieux d’accompagner la vitalité associative qui irrigue chacun de nos quartiers dans les domaines culturels, sportifs, de loisirs, éducatifs, de solidarité et de soutien aux plus fragiles, le groupe RPB promeut une démarche de transparence et milite pour l’évaluation des actions soutenues par la collectivité.