Tranquillité et sécurité : une préoccupation majeure !

Publié le Publié dans Cadre de vie, Interventions et communiqués

A l’ouverture du conseil communautaire du 23 mai 2014, une délégation des personnels CFDT de Bibus est intervenue pour alerter les élus sur l’insécurité croissante qui règne sur le réseau urbain des transports en commun de Brest.

Ce phénomène, selon leur témoignage, a pris de l’ampleur depuis la mise en service du Tram. Ils soulignent que la direction, tout en reconnaissant l’augmentation des agressions, se déclare impuissante à protéger ses salariés. Ils réclament à BMO des mesures fortes et immédiates.

Ce constat que nous faisions en toute objectivité pendant la campagne des municipales a été nié par la majorité socialiste. Elle est aujourd’hui rattrapée par la réalité du quotidien de nos concitoyens.

Tranquillité et sécurité tant pour les employés des services publics que pour nos concitoyens doivent être une préoccupation majeure du mandat.

La mise en place de la vidéo-protection ne fait plus débat dans de multiples villes de France. Déjà présente dans plusieurs bâtiments publics et dans le réseau de transport en commun lui-même, son utilisation doit être étendue. Protéger le patrimoine collectif, c’est bien. Protéger les personnes, c’est encore mieux !

La police municipale, dont la création est refusée par l’équipe actuelle, par sa présence sur la voie publique, répondrait à ce besoin de sécurité. En veillant tant au centre ville que dans les quartiers, elle permet à la police nationale de se concentrer sur les zones et les périodes difficiles.

Brest Métropole Océane doit afficher une détermination sans faille et sans complexe pour assurer la sécurité et la tranquillité de notre agglomération.