Quand Brest alourdit les taxes des entreprises et des commerces brestois

Publié le Publié dans Développement économique et attractivité, Interventions et communiqués

Depuis des années l’équipe de François Cuillandre mène des actions contraires aux intérêts des entreprises et des commerces brestois. Une  politique de non-sens économique  qui prévaut et qui finit par peser de plus en plus lourd sur la capacité du tissu économique à développer ou préserver l’emploi.

Un nouvel exemple très concret de cette politique néfaste pour  les entreprises locales nous a été donné  par l’adoption des tarifs 2015 de la Taxe locale sur la publicité extérieure (TLPE).

Michel CALONNEC

Lors de son intervention en Conseil municipal  du  20 juin dernier, Michel CALONNEC  – Conseiller municipal du groupe du Rassemblement pour Brest (liste « Avec Bernadette MALGORN  au service de Tous les Brestois ») –  a mis en évidence ces freins inutiles :

–   une augmentation des tarifs de la TLPE de  + 7,14 %  par rapport à 2013,  alors que sur la même période la rentabilité des entreprises est loin d’avoir progressée dans les mêmes proportions.

–   une taxation par seuils qui a des effets pervers et injustes. En effet, une enseigne de 20 m²  est taxée à hauteur de 600 euros/an et une enseigne de 21 m²  se retrouve taxée à 1260 euros/an soit 660 euros pour 1 m² supplémentaire !

Or, dans un contexte économique très difficile Michel CALONNEC a rappelé que le commerce brestois a régressé de – 57 millions d’euros entre 2008 et 2013.

Le groupe des élus du Rassemblement Pour Brest a donc voté contre cette augmentation et émis au contraire le vœu que les entreprises de notre  territoire qui déclarent une perte d’exploitation sur l’année soient exonérées de cette TLPE.