Les élus Rassemblement pour Brest à l’Independance Day

Publié le Publié dans L'actualité du groupe

monument US

Chaque année, Brest célèbre l’Independance Day,  fête nationale américaine qui commémore la Déclaration d’indépendance (*)  publiée par les représentants  des 13 colonies britanniques réunis en Congrès  le 4 juillet 1776 à Philadelphie.

Le Groupe des élus du Rassemblement Pour Brest,  représenté par Véronique BOURBIGOT et Marc BERTHELOT, conseillers municipaux et communautaires, participait à cette cérémonie. Une présence de nos élus pour honorer les liens très étroits  et anciens qui existent entre Brest et les Etats-Unis.

C’est en effet de Brest que partirent le 22 mars 1781, les vaisseaux et  frégates placées sous le commandement de François Joseph de Grasse, Lieutenant-général des armées navales de Louis XVI, le 22 mars De Grasse fut le vainqueur de la bataille de Cheaspeake (5/07/1781).

Des liens entre Brest et les USA qui se sont encore  renforcés lors des deux conflits mondiaux.

La cérémonie de ce 4 juillet,  se déroulait au Mémorial américain au cours Dajot. Rappelons pour mémoire que ce monument fut érigé une première  fois  en 1927 pour célébrer l’action héroïque des troupes américaines durant la première guerre mondiale. Détruit  en juillet 1941 par l’armée d’occupation allemande, il sera reconstruit à l’identique en 1958 sur un terrain concédé au gouvernement américain.

Par ailleurs Brest et Denver (Colorado) sont villes-soeurs depuis 1956.

indépendance day color2

 (*)   Extrait de la déclaration d’indépendance américaine  (4 juillet 1776) :

« Nous tenons pour évidentes les vérités suivantes : tous les hommes sont créés égaux ; ils sont doués par leur Créateur de droits inaliénables ; parmi ces droits se trouvent la vie, la liberté et la recherche du bonheur. Les gouvernements sont établis par les hommes pour garantir ces droits, et leur juste pouvoir émane du consentement des gouvernés. Mais lorsqu’une longue suite d’abus marque la volonté de les soumettre à un despotisme absolu, il est de leur droit, il est de leur devoir de renverser le gouvernement qui s’en rend coupable… L’histoire de celui qui règne aujourd’hui sur la Grande-Bretagne est une histoire d’injustices et d’usurpations répétées qui, toutes, avaient pour but direct l’établissement d’une tyrannie absolue sur nos États. Il a entretenu parmi nous en temps de paix, des armées permanentes sans notre consentement. Il s’est joint à d’autres pour imposer des taxes sans notre consentement, […]nous transporter au-delà des mers pour être jugés en raison de prétendus délits. En conséquence, Nous, les représentants des États-Unis d’Amérique, assemblés en Congrès général prenant à témoin le juge suprême de l’univers de la droiture de nos intentions, publions et déclarons solennellement au nom et par l’autorité du bon peuple de ces colonies, que ces colonies unies sont et ont droit d’être des États libres et indépendants ; que tout lien politique entre elles et l’État de la Grande-Bretagne est et doit être entièrement dissous. »