Brest se souvient : la journée des Abris

Publié le Publié dans L'actualité du groupe

plaque Sadi carnot

Ce 9 septembre 2014,  dans le cadre des cérémonies marquant la Libération de Brest , les élus du Rassemblement pour Brest participaient à la journée  de commémoration devant les  différents abris (Saint-Pierre, Lambézellec, Ponchelet et Sadi-Carnot) qui accueillirent les Brestoises et les Brestois durant le second conflit mondial.

Une journée particulièrement chargée en émotion était organisée en présence des associations patriotiques, des autorités civiles et militaires et de nombreux brestois souhaitant ainsi faire œuvre de mémoire. Sadi carnot 6

Les élus du Rassemblement Pour Brest se sont associés aux cérémonies.

Bruno SIFANTUS  participait à 14 heures, à la cérémonie de recueillement et de dépôt de gerbe à l’abri de Saint-Pierre (route des 4 Pompes), abri qui pouvaient à l’époque accueillir 250 personnes  en attendant que les bombardements se calment.

Marc BERTHELOT et Nathalie COLLOVATI représentaient les élus  Rassemblement Pour Brest à la cérémonie  du souvenir  devant l’Abri Sadi-Carnot (rue Emile Zola) et à la visite de l’abri, honorant ainsi la mémoire des civils brestois qui y périrent dans la nuit du 8 au 9 septembre 1944.

Brest se souviendra encore  le 19 septembre prochain lors du 70e anniversaire marquant la Libération de Brest.

Sadi  carnot 2

La catastrophe de l’abri Sadi-Carnot

abri Sadi Carnot 1Le  9 septembre 1944,  à 2h30, de violentes détonations  éclatent dans l’abri,  le tunnel s’embrase depuis le côté Tourville.

Au mépris de la convention de Genève, l’occupant nazi a entreposé des munitions et des bidons d’essence (alimentant le générateur)  dans l’abri  accueillant les populations civiles.

Du côté allemand les munitions explosent, l’effet est dévastateur, la configuration des lieux , un long tunnel  transforme l’abri en véritable canon. Les flammes s’élèvent à plus de 20 mètres. Seuls quelques dizaines de brestois  se précipitent  et peuvent remonter les 154 marches de l’escalier. Peu seront saufs, la plupart périrent dans l’abri.

Sadi Carnot 4