Sciences de la Mer : les élus du Rassemblement Pour Brest à la Sea Tech Week

Publié le Publié dans Développement économique et attractivité, Interventions et communiqués
séance inaugurale de la Sea Tech Week 2014
séance inaugurale de la Sea Tech Week 2014

Un millier de congressistes, chercheurs,  scientifiques, industriels, décideurs économiques et politiques, spécialistes mondiaux  dans diverses disciplines étaient réunis à Brest du 12 au 16 octobre 2014 pour la  9e édition de la Sea Tech Week 2014 « Deep Ocean »  et le 2nd Symposium international   « The maritime innovative territories international network ».

Brigitte Hû et Claudine Péron, lors des présentations des projets des Energies marines renouvelables
Brigitte Hû et Claudine Péron, lors des présentations des projets des Energies marines renouvelables

Parmi les thématiques à l’honneur durant cette semaine de rencontres figuraient  les énergies marines renouvelables (EMR), l’océanographie, les technologies et biotechnologies  et biosciences marines…

Lieu d’échanges pluridisciplinaires  autour de conférences, de workshops et d’un salon professionnel,  ces journées ont permis également aux élus du Rassemblement Pour Brest, Bruno SIFANTUS, Claudine PERON, Brigitte HU, Rémi HERVE  et Philippine d’AVOUT soit de découvrir des matières ou de renforcer leurs connaissances, mais également de nouer des contacts et d’engager des discussions  sur l’ensemble des sujets qui intéressent directement le développement scientifique et économique de la Bretagne  et plus précisément sur les potentialités pour Brest et son pays.

Bruno Sifantus à la Sea Tech Week
Bruno Sifantus à la Sea Tech Week

 

 

Pour Bernadette MALGORN, présidente du RPB et présidente des élus régionaux Droite & Centre de Bretagne comme pour les élus du Rassemblement Pour Brest, il s’agit là d’une action prioritaire pour le développement du port de Brest dans le cadre de l’aménagement du polder.

Ils partagent tous une même vision et une même exigence, celle qu’avait rappelé d’ailleurs en février 2014  au Conseil régional de Bretagne, Bernadette MALGORN – membre du Conseil portuaire et du Syndicat mixte Brest Iroise (SMBI) – intervenant sur les enjeux et  l’importance du projet de développement du Port de Brest pour l’ensemble du Pays de Brest.

Elle soulignait l’extrême vigilance que la région devra apporter sur la maîtrise des enveloppes financières, la localisation à Brest de France Energies Marines et la prospection économique pour le développement industriel du port.

 Malgorn  Région« Le développement du port de Brest est non seulement un impératif pour le pays de Brest mais aussi une nécessité et une chance pour l’ensemble de la Bretagne. Le port de Brest est la porte d’entrée internationale de la Bretagne tant pour les importations que pour les exportations. Brest a vocation à être le centre de référence en recherche et innovation dans le domaine des énergies marines et dans la production industrielle des nouvelles technologies. »

« Quand l’on connaît la concurrence, que je viens d’évoquer, il nous faut une équipe de choc pour engager la prospection industrielle dès maintenant. Il ne s’agit pas d’attendre que les travaux soient achevés pour commencer à aller vendre cette infrastructure après des armateurs, des transporteurs, des industriels en France et à l’étranger ».

« Nous voterons ces rapports, mais vous aurez compris que nous serons d’une extrême vigilance sur la maîtrise des enveloppes financières, sur la localisation à Brest de France Energies Marines et sur la prospection économique pour le développement industriel du port. »