CCQ : Le Rassemblement Pour Brest veut un renforcement de la démocratie participative

Publié le Publié dans Interventions et communiqués

Les nouveaux conseils consultatifs de quartiers (CCQ) qui siègeront à partir de janvier 2015, entrent dans leur phase de renouvellement. A cette occasion les élus du Rassemblement Pour Brest considèrent qu’une occasion a été ratée pour un réel renforcement de la démocratie participative.

Durant la dernière campagne municipale nous avions souhaité que ces Conseils deviennent à l’avenir de vrais acteurs de la démocratie locale, avec une évolution des modes de gouvernance et de nouvelles règles de fonctionnement permettant une plus large indépendance vis-à-vis de la municipalité, une véritable association à la définition des projets municipaux et pas uniquement un lieu d’information.

Rémi Hervé
Rémi Hervé

La démocratie locale implique que les élus fassent le choix de la confiance à l’égard des citoyens. C’est ce qu’a rappelé Rémi HERVE, conseiller municipal, lors du conseil municipal du 25 septembre 2014. Les règles de fonctionnement des CCQ auraient dû permettre de leur assurer une autonomie plus large. Or, ce n’est pas le choix fait par la municipalité Cuillandre, nous le regrettons.

En premier lieu, nous rejetons le principe de la coprésidence avec l’adjoint de quartier et nous considérons au contraire que  la présidence des CCQ aurait pu revenir à un habitant du quartier élu par les CCQ. De même, il n’y avait pas de notre point de vue nécessité à ce que cet adjoint de quartier soit membre permanent du bureau.

Par la mise en place de nouveaux modes de gouvernance, une plus grande indépendance des CCQ pouvait très bien se combiner avec un travail régulier avec la municipalité puisqu’il existe au sein de ces Conseils un collège d’élus (collège qui n’assure pas une représentation équitable de l’opposition municipale).

En second lieu, au regard de certains dysfonctionnements soulignés dans le Bilan des 10 années passées des CCQ, il nous apparait indispensable de rappeler que tous les projets structurants intéressant les quartiers doivent leur être soumis. Ne laissons pas perdurer le sentiment d’inutilité qui a été ressenti par beaucoup, ces dernières années, dans les CCQ.

Pour le Rassemblement Pour Brest, l’amélioration du fonctionnement des Conseils consultatifs est essentielle pour la pérennité et la qualité de la démocratie participative. Cela passe notamment par des comportements et des engagements clairs afin d’assurer la qualité de la consultation, la réactivité en matière de retour d’information des services et des élus sur les contributions des CCQ.

Pour autant le Rassemblement Pour Brest invite les Brestoises et les Brestois à s’inscrire pour participer aux CCQ dans les différents quartiers. Notre groupe municipal est à leur disposition pour les renseigner sur ce point (Rassemblement Pour Brest – 21, rue Jean Macé à Brest – 02 98 47 64 96).