Cadre de vie

Nouvelles menaces contre les personnels de Kéolis : les élus Rassemblement Pour Brest réagissent

photo tram2

Une fois encore, le tram fait la « une » des faits divers. Ce samedi 8 novembre, ce sont les contrôleurs de Kéolis qui ont été visés par un pistolet, certes factice, mais le simple fait qu’il ait été brandi en leur direction démontre la dégradation du climat sur le quartier de l’Europe.

Quelques individus bafouent les règles élémentaires du respect de l’autorité et de la vie en communauté et, par leur comportement, pénalisent la tranquillité des habitants du quartier de l’Europe.

Ce geste provoque un choc et un nouveau traumatisme pour les personnels de Kéolis et les usagers du tramway. En aucun cas, il ne doit être banalisé par les pouvoirs publics : municipalité, police, justice, qui doivent y apporter une réponse appropriée.

Les élus du Rassemblement Pour Brest renouvellent leur soutien aux personnels de Kéolis qui rencontrent de plus en plus de difficultés dans l’exercice quotidien de leur profession.

Ils réitèrent leur proposition de création d’un système de vidéo-protection et d’une police municipale, venant en appui de la police nationale. Toutes les villes de plus de cent mille habitants sauf Brest et Le Mans disposent d’une telle police : un dispositif qui fait partout ses preuves dans la lutte contre la délinquance.