Commerce à Recouvrance, l’inquiétude du Rassemblement Pour Brest

Publié le Publié dans Cadre de vie, Développement économique et attractivité

Photo  rue de la porte modif

Deux délibérations soumises au vote des conseillers municipaux le 6 novembre dernier a permis à Rémi HERVE, pour le groupe des élus du Rassemblement Pour Brest, d’alerter la municipalité sur l’état de délabrement du commerce de proximité de Recouvrance dans le secteur de la rue de la Porte.

« Aujourd’hui, nous faisons ce constat : un local commercial sur trois est aujourd’hui inoccupé dans cette zone. Certains de ces locaux sont quasiment à l’état de ruine. Pour les commerces en activité, la tendance des chiffres d’affaire n’est pas à la hausse.

Sans négliger les effets de la crise économique que nous subissons actuellement, il nous semble que le projet de tramway n’est pas étranger à cette situation.

Rappelons que ces commerces ont subi les effets négatifs des travaux de construction de la ligne. Les affaires ont été difficiles pendant de longs mois et les indemnisations octroyées – lorsqu’il y en a eu – n’ont pas toujours été à la hauteur des préjudices occasionnés.

De plus, et c’est sur ce point que je souhaite attirer votre attention aujourd’hui, l’implantation du tramway a considérablement réduit le nombre de places de stationnement. Les commerces de la rue de la Porte qui jalonnent la ligne ne sont plus en mesure aujourd’hui de capter efficacement la clientèle qu’apporte le flux automobile.

Nous retrouvons d’ailleurs ce même problème sur d’autres secteurs, en haut de la rue Jean-Jaurès par exemple, qui cumule quant elle d’autres difficultés.

Nous sommes pris d’un doute : les commerçants ont-ils vraiment été consultés dans le cadre du projet de tramway ? S’ils l’ont été, a-t-on réellement tenu compte de leur avis ?

Si la réponse est non, il était vain d’espérer une reprise spontanée et rapide de l’activité après la mise en service de la ligne.

Le groupe Rassemblement Pour Brest  considère que la présence de commerces de proximité nombreux et variés est un facteur essentiel de la qualité de vie dans nos quartiers. A Recouvrance comme ailleurs, il faut préserver et encourager ce secteur d’activité. C’est une priorité.

S’agissant des secteurs problématiques en termes de possibilité de stationnement, notamment pour la rue de la Porte, nous demandons qu’une étude soit menée et que des mesures soient prises pour améliorer la situation.

Photo commerce recouvrance