Réforme territoriale : le choix idéologique des socialistes bretons

Publié le Publié dans Interventions et communiqués

drapeau breton

Les Bretons dans leur très grande majorité, comme sans doute les habitants de la Loire-Atlantique attendaient la réunification de la Bretagne à cinq départements.

France 3Bernadette MALGORN, présidente des élus du Rassemblement Pour Brest et des élus Droite & Centre de Bretagne  a tenu à réagir  dans la presse régionale après le vote au Parlement  de la réforme  territoriale.

« L’adoption de la nouvelle carte des régions par l’assemblée nationale illustre la manière indigne et fort peu démocratique avec laquelle est conduite la réforme territoriale, pourtant considérée « réforme mère » par les socialistes  estime Bernadette MALGORN, présidente du groupe du Rassemblement Pour Brest et du groupe Droite & Centre de Bretagne.

Les responsables socialistes bretons n’ont pas été capables d’obtenir la réunification de la Bretagne voulue par une large majorité des Bretons. En refusant d’assouplir le droit d’option permettant à un département de choisir sa région de rattachement les parlementaires ont fait preuve d’un esprit partisan.  

Aujourd’hui cette réforme est dans une impasse.  La voie de la sagesse était de maintenir la réforme de 2010 qui avec l’institution du conseil territorial qui préparait en souplesse la convergence entre les départements et la Région. Les socialistes l’ont abrogé pour des raisons idéologiques. Ils conduisent aujourd’hui la France dans un chaos territorial. »

Pour les élus du Rassemblement Pour Brest, il est clair que  responsabilité  des socialistes bretons  au regard de l’Histoire est considérable. Ils ont volontairement fait le choix de défendre la cause du parti socialiste au détriment de l’intérêt de la Bretagne. Ils auront à en répondre devant nos concitoyens et dans les urnes.