Incendie à Pontanézen : une nouvelle illustration du climat d’insécurité

Publié le Publié dans Cadre de vie, Interventions et communiqués
Rémi Hervé, conseiller municipal et Sam Belarbi colistier  engagent le dialogue à Pontanézen
Rémi Hervé, conseiller municipal et Sam Belarbi colistier de Bernadette Malgorn, engagent le dialogue à Pontanézen

L’incendie du Centre socioculturel de Pontanézen dans la nuit du 23 au 24 décembre dernier est une nouvelle illustration du climat d’insécurité qui règne dans le quartier.

Depuis des semaines ce centre socioculturel connaissait des troubles récurrents occasionnés par des individus qui voulaient y imposer leur loi.

Lors du conseil municipal du 19 décembre 2014, Rémi HERVE, conseiller du groupe du Rassemblement Pour Brest, avait, à la suite des incidents les plus récents, interpellé la municipalité qui a, comme à son habitude, minimisé la situation.

Il s’est rendu sur place accompagné de Sam BELARBI, autre colistier de Bernadette MALGORN pour constater les dégâts et engager le dialogue.

Les victimes de cette succession de faits sont les habitants du quartier, les personnels des services publics et para-publics et les contribuables brestois qui voient le patrimoine communal, c’est-à-dire leurs impôts, partir en fumée.

Rappelons que le quartier de Pontanézen a connu une attaque du tram au cocktail Molotov l’été dernier et une attaque à main armée contre des contrôleurs de « Kéolis » le mois dernier.

Le groupe Rassemblement Pour Brest dénonce les erreurs de la municipalité et rappelle ses propositions : la vidéo-protection et le renfort d’une police municipale agissant de concert avec les services de la Police nationale.

La tranquillité publique ne s’achète pas. Elle se construit sur les bases du respect de la loi. La prévention est nécessaire mais pas suffisante.

 

Le centre socioculturel ravagé par l'incendie
Le centre socioculturel ravagé par l’incendie
des dégâts considérérables
des dégâts considérérables
" les contribuables brestois  voient le patrimoine partir en fumée"
 » les contribuables brestois voient le patrimoine partir en fumée »

 

Horizon incendié

 

Horizon incendié 4