Laurent Guillevin, Benoît de Cadenet, Olivier Bourbigot et Rémi Hervé
Laurent Guillevin, Benoît de Cadenet, Olivier Bourbigot et Rémi Hervé

Alors que le gouvernement, en recourant au 49-3, décidait de passer en force au Parlement en obligeant, ce qui reste encore de sa majorité socialiste, à  soutenir  la « Loi Macron », l’Association Cap au Large animée par les conseillers municipaux Rémi HERVE et Laurent GUILLEVIN, élus du Rassemblement pour Brest, organisait un débat  Chez Celton.

Cap au Large avait invité plusieurs intervenants afin d’apporter un éclairage précis sur ce texte de loi et ses implications sur  la société et sur les professions  réglementées. C’est ainsi que  Bernadette MALGORN, présidente du Rassemblement pour Brest, Benoît de CADENET, ancien bâtonnier de l’ordre des avocats et Olivier BOURGIGOT, membre du conseil  de la chambre des notaires, ont notamment pris la parole devant une assistance désireuse de s’informer et de débattre.

Chacun  a pu apprécier la qualité des interventions et le soin apporté  par les spécialistes  pour répondre clairement aux  multiples interrogations du public venu nombreux.

Bernadette Malgorn  intervient lors du débat
Bernadette Malgorn intervient lors du débat