Bernadette MALGORN, présidente des élus  Rassemblement pour Brest  et des élus  Droite & Centre de Bretagne vient de réagir aux annonces concernant Notre Dame des Landes, après que le tribunal administratif de Nantes ait débouté  les opposants au projet d’aéroport de leurs nombreux recours.

« Plus rien ne s’oppose juridiquement au démarrage des travaux pour construire le futur aéroport international du grand ouest à Notre Dame des Landes. Maintenant, c’est une question de volonté politique.

Mais, l’aéroport de Notre Dame des Landes n’est que l’un des trois piliers indissociables du consensus breton pour désenclaver la Bretagne. »

Bernadette MALGORN poursuit en réaffirmant que son  »  groupe continuera à se battre pour un achèvement rapide de la mise à deux fois deux voies de la RN 164 et la prolongation de la LGV mettant effectivement Brest et Quimper à trois heures de Paris.

Sur ce dernier projet, indispensable au développement économique de la pointe bretonne, nous ne saurions accepter l’enterrement de première classe que prépare subrepticement la majorité socialiste à la région avec la complicité du gouvernement et de la SNCF. »