Développement économique et attractivité

Brest Marée, l’excellence et la tradition

Les élus municipaux et communautaires du Rassemblement pour  Brest ont engagé depuis plusieurs  semaines des visites à vocation économique sur le territoire de Brest Métropole.

Une nouvelle visite était programmée ce 22 juillet sur le port de commerce de Brest dans le domaine de la pêche.

Issu d’une longue tradition de  mareyeurs (6è génération depuis 1865), Jean-René CADALEN  a créé avec son épouse Ghislaine, Brest Marée, en 1998

Les élus du Rassemblement pour Brest , Véronique BOURBIGOT, conseillère départementale et  conseillère municipale de Brest, Laurent GUILLEVIN et Marc BERTHELOT,  conseillers municipaux de Brest ont conduit  une délégation  à la découverte de cette entreprise familiale,  très connue et appréciée des Brestois comme des amateurs de bons produits de la mer.

Ces rencontres à vocation économique sont en effet essentielle  dans la démarche du Rassemblement pour Brest  d’engager le  dialogue au plus près des réalités du monde économique brestois et métropolitain.

Brest Marée, installée dans l’enceinte de la criée (1000m2), »petite, mais la plus belle en terme de qualité sur la France » selon les propos de Jean-René CADALEN, exerce son activité sur deux  sites :

  • au 1er éperon pour la partie atelier de marée, frigos, bureaux et vente au détail sur 250m2
  • au 2ème éperon les viviers et la zone de stockage de 3 à 4 tonnes sur 550m2

De dimension familiale (6 salariés dont sa femme et son fils) la Société  traite un volume d’environ 300 tonnes de produits de la mer par an.

Avec le déménagement prochain de la Criée sur le 3éperon (nouvelle criée de 2.500m2), Jean-René CADALEN va  pouvoir rapatrier sur un seul site l’ensemble de son activité. Cela entraine des investissements conséquents et de nouvelle perspective comme la création d’un rayon traiteur.

Brest Marée poursuit ainsi sa stratégie en étoffant son offre en direction notamment des particuliers (30% de son CA) ou de la restauration.

Pour  Jean-René CADELEN, plusieurs  freins existent :

  • étant situé sur le domaine maritime, il ne peut être propriétaire des locaux ;
  • la criée va passer des mains de la CCI de Brest à la Région Bretagne,  avec pour conséquence directe  une hausse prévue des loyers ;
  •  les difficultés récurrentes liées au stationnement et qui perturbent les livraisons et l’accès de la clientèle  (Jeudis du port, Fêtes nautiques…).

 

Les élus et la délégation du Rassemblement pour Brest avec Jean-René Cadalen
Les élus et la délégation du Rassemblement pour Brest avec Jean-René Cadalen