Sécurité

Insécurité : un week-end à Brest

brigitteBrigitte HU, conseillère municipale du Rassemblement pour Brest réagit à la récurrence des incivilités et des actes d’insécurité à Brest

« Le  week-end dernier devait être l’occasion d’une « marche blanche » en hommage à l’homme poignardé il y a quinze jours en plein centre-ville. Et aussi pour protester contre l’insécurité grandissante dans une ville où agressions et rixes sont le quotidien.

Marche annulée par l’autorité pour cause de possibles débordements.

Mais en lieu et place, qu’a connu Brest au cours du dernier  week-end ? Sept feux de véhicules, le tram de nouveau caillasse et dégradé, une vitre ayant volé en éclat, un homme de nouveau poignardé, place de la liberté, sous les fenêtres de la mairie.

François Cuillandre évoquera probablement encore des faits « exceptionnels et isolés ».

Non, c’était un week-end ordinaire à Brest. »