Mosquée Sunna : Bernadette MALGORN répond au maire de Brest

Publié le Publié dans Interventions et communiqués, Sécurité

En réponse au courrier de François CUILLANDRE, maire de Brest, publié par le journal Le Télégramme dans son édition brestoise  du 23 novembre 2015, Bernadette MALGORN, présidente des élus du Rassemblement pour Brest, a adressé  une réponse au Maire.

Nous publions ci-après le texte de cette lettre,  transmise également  au Télégramme.

La rédaction brestoise du journal a fait savoir, ce jour à 18h37, qu’elle m’entendait pas publier dans ces colonnes, la réponse de Bernadette MALGORN

Les Brestoises et les Brestois n’auront donc que la version du maire de Brest.

Nous comptons par conséquent  sur la bienveillance de nos lecteurs pour relayer cette information !

 

Groupe des élus Rassemblement Pour Brest

La Présidente

Brest, le 24 novembre 2015

Monsieur François Cuillandre

Maire de Brest

                                                                                              2, rue Frézier

                                                                                              29222 Brest cedex 2

Monsieur le Maire,

 

Je reçois votre courrier du  23 novembre 2015,  dans lequel vous vous offusquez des critiques que je vous adresse à propos de la mosquée Sunna. Vous n’aviez pas daigné répondre, ou alors de manière  dilatoire, à mes précédentes interventions  qui portaient sur des questions de fond,  tant lors des conseils municipaux des 2 avril, 11 juin et 1er octobre 2015, que par mes  courriers  des 26 mai et 12 juin 2015.

Je ne décerne pas de brevets mais use, s’il est encore permis à Brest de le faire, de ma liberté d’expression, une des valeurs républicaines qui nous a réunis le 11 janvier dernier et dont il ne faudrait pas qu’elle soit à géométrie variable.

Je ne vois pas non plus quelle qualité vous avez pour décerner des brevets d’élégance.

Puisque vous vous décidez enfin à me reconnaître comme interlocuteur sur l’affaire de la mosquée Sunna, j’en profite pour réitérer les questions qui vous ont été posées par le groupe du Rassemblement pour Brest, depuis le mois d’avril, tant en votre qualité de maire que de président de la métropole et président de Brest métropole habitat.

Le 2 avril 2015, à  l’occasion de la présentation du projet de contrat de ville,  je dénonçais l’impasse faite par votre majorité municipale sur des questions essentielles comme la sécurité, l’intégration ou le radicalisme.

Le 11 juin 2015, la métropole délivrait le permis de construire d’extension de la mosquée Sunna. Pourtant  ce même jour, en conseil municipal, vous-même M. le maire-président  et votre vice-président chargé de l’urbanisme, affirmiez que celui-ci était en phase d’instruction. S’agissait-il d’une erreur ou d’une dissimulation ?

Je vous ai demandé un état complet et objectif sur ce dossier, dans le cadre du respect de la légalité républicaine et des principes de laïcité, qu’il s’agisse du respect des règles et procédures d’urbanisme, des conditions d’accueil et de sécurité du public notamment : mes questions de fond n’ont pas reçu de réponses.

Par courrier du 9 novembre dernier, Marc Berthelot (*) vous a demandé en votre qualité de président de Brest métropole habitat, la copie du bail emphytéotique de 2008 par lequel un terrain appartenant à BMH était cédé à la mosquée Sunna en vue d’une création de parking. Nous n’avons pas pu voir, à ce jour, la concrétisation de cette opération. Je réitère  donc  notre demande  d’être destinataire de ce document.

Les conditions d’opacité dans lesquelles vous conduisez ces affaires ne font qu’ajouter à l’inquiétude de la population qu’il appartient aux autorités locales comme nationales de protéger.

Puisqu’enfin  vous en  appelez à Jean Jaurès, souffrez  que j’en appelle, parité oblige, à Marguerite Yourcenar : « l’essentiel est que l’homme parvenu au pouvoir, ait prouvé par la suite  qu’il méritait de l’exercer ».

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de mes salutations distinguées.

 

Bernadette MALGORN

Conseillère municipale &  communautaire

Conseillère régionale de Bretagne

 

(*) Marc Berthelot  est conseiller municipal et communautaire de Brest, élu du Rassemblement pour Brest. Il siège au titre de l’opposition  au conseil d’administration de Brest métropole habitat en qualité d’administrateur