Pour une gestion transparente et sincère de Brest et de la Métropole

Publié le Publié dans Bernadette Malgorn, Finances, Interventions et communiqués, L'actualité du groupe

Depuis les municipales de 2014 le Rassemblement pour Brest exprime son désaccord avec la gestion et la méthode Cuillandre.

Nous dénonçons  le caractère artificiel des équilibres financiers que les exécutifs tant municipal que métropolitain présidés par M. CUILLANDRE  tentent de présenter aux Brestois. A cela s’ajoute la situation des multiples satellites dans le giron de la Ville et de Brest Métropole…

Nous insistons depuis 2014 pour avoir une vision consolidée de la charge et donc des risques qui pèsent sur la collectivité et l’ensemble de ses satellites et par conséquent sur les contribuables brestois et métropolitains.

La certification des comptes des collectivités dont l’expérimentation est rendue possible par la loi NOTRe serait une première étape indispensable à la transparence que nous réclamons. Le dépôt des candidatures est ouvert jusqu’au 8 août 2016.

Bernadette MALGORN a demandé  à deux reprises au maire-président CUILLANDRE, de s’engager résolument dans cette voie (courrier le 1er mars 2016 puis intervention au Conseil de la Métropole le 24 juin 2016). Nous attendons toujours une réponse claire.

La certification des comptes permettrait à un auditeur externe, le commissaire aux comptes, de s’assurer de la conformité des états financiers aux règles comptables applicables, que les états financiers donnent une image fidèle et sincère du patrimoine et des engagements, de la situation financière et du résultat, et une assurance sur la fiabilité de l’information donnée aux citoyens et à leurs représentants.

M. CUILLANDRE a jusqu’au 8 août pour inscrire Brest et la Métropole dans ce dispositif….  Il est regrettable qu’il n’ait toujours pas fait connaître ses intentions.

 Transmis à la presse le 27/07/2016

Ouest-France 28 juillet 2016
Ouest-France 28 juillet 2016