Ecoles brestoises : la fuite de responsabilités de l’équipe Cuillandre

Publié le Publié dans Education, Education et Formation, Interventions et communiqués, Véronique Bourbigot

Lors de  la présentation des chiffres de la rentrée scolaire 2016/2017, l’adjoint  à l’éducation s’est livré à un exercice hasardeux. A la baisse des inscriptions dans les écoles publiques,   il n’a qu’une seule réponse : c’est la faute des Atsem !

A aucun moment il ne se sent concerné par les causes du  conflit qui a touché  les écoles, conséquence directe de  la volonté de l’équipe Cuillandre  de faire des économies sur le dos des enfants et sur le niveau d’encadrement en maternelle.

Selon le vieux principe «  diviser pour mieux régner »,  la municipalité préfère alimenter des tensions inutiles et artificielles entre  parents d’élèves  et Atsem.

C’est méconnaître le rôle et la qualité des Atsem, dont les conditions de travail ont été rendues plus difficiles  ces dernières années, notamment avec les TAP.

Le Rassemblement pour Brest, par la voix de Véronique BOURBIGOT, avait  alerté dès l’été 2015, des effets néfastes de cette politique. Mais le maire et son adjoint  s’étaient entêtés dans cette voie en cassant un  modèle qui fonctionnait bien.

Aujourd’hui, ils voudraient faire oublier  leur responsabilité dans ce  gâchis. Les équipes éducatives et les familles ne seront pas dupes !

Texte transmis à la presse le 13/10/2016

Relire également les articles précédents :

 

presse-15-octobre-recation-rpb-ecoles-une-fuite-des-responsabilites

presse-12-octobre-2016-brest-moins-deleves-dans-le-public