Le musée des Beaux arts de Brest a inauguré hier soir son exposition temporaire consacrée aux dessins de François DILASSER. L’artiste  lesnevien, né en 1926 et décédé en 2012, a marqué le monde de l’art avec des œuvres au graphisme structuré et un véritable raffinement de sa palette. Il accordait une place prépondérante au dessin qui est au fondement de sa création artistique.

Admiratrices du travail de ce « conteur des lieux rêvés », Brigitte HU, Véronique BOURBIGOT et Claudine PERON étaient présentes au vernissage de l’exposition au cours duquel, l’épouse de l’artiste, a présenté le travail de son mari. La famille de l’artiste avait, à l’occasion de la préparation de l’exposition, fait don de 5 œuvres au musée des Beaux arts.

20161104_190701 » Tout commence en général par des dessins, des dessins que je peux faire des heures durant à partir de rien, simplement j’essaie de laisser ma main libre. Je ne veux rien. J’essaie de découvrir quelque chose que je ne connais pas. Petit à petit, une idée ou plutôt une forme se dégage. Je tourne autour de cette forme et quelque chose me parle. La forme se précise, s’impose. Je ne la nomme pas. Je la sens vivante. Je commence à peindre un, deux, dix papiers ou toiles. À partir du moment où la forme se met à vivre, des combinaisons de couleurs surgissent en même temps : cela n’est pas raisonné, cela s’impose. »

Catalogue d’exposition, « François Dilasser, peintures 1991-1999 », Musée Hébert, La Tronche/Grenoble 1999