Leclerc Gouesnou : Michel CALONNEC donne son point de vue

Publié le Publié dans Commerce, Développement économique et attractivité, Michel Calonnec, Vu dans la presse

« Suite aux cris d’orfraie de notre ami Stéphane Roudaut Maire de Gouesnou concernant le doublement de surface commerciale du centre Leclerc de Kergaradec relaté dans votre édition, il me semble utile d’apporter à votre article les précisions suivantes :

  • La première présentation de ce projet en octobre 2015 faisait état d’une extension du plancher commercial, située au cœur de l’ensemble. Connaissant parfaitement et ceci de longue date les dossiers d’urbanisme commercial, il m’a semblé évident que ce projet serait retoqué pour cause de non-conformité au PLU et au SCOT.
  • La restructuration actuelle, profondément modifiée, prévoit néanmoins une extension minimum de 9000 m2 de la surface commerciale, mais également la création de surfaces d’activités annexes non chiffrées car non soumises à CDAC.

Je ne conteste ni le souhait légitime de modernisation, ni les qualités architecturales et environnementales de cet ensemble  mais je ne peux qu’exprimer mes craintes,  au vu de ce doublement ou triplement de mètres carrés périphériques car le commerce de Brest, celui du centre-ville et de ses bourgs de quartiers  pourra-t-il supporter sans dommage ces milliers de mètres carrés supplémentaires ? Quant à l’argument des 80 emplois créés ils se feront comme d’habitude au  détriment de l’existant.

En conclusion, quelles que soient  les divergences de vues, il faudrait être naïf pour croire un seul instant que ce projet n’aura pas d’impacts économiques néfastes sur un commerce de l’agglomération déjà fragile. »

Michel Calonnec, Conseiller municipal de Brest

 

texte transmis  aux rédactions de Ouest- France et Le Télégramme

 

Ouest-France 20 décembre 2016
Ouest-France 20 décembre 2016

 

plan-restructuration-leclerc-gouesnou