« Pour l’équipe Cuillandre, la chose est entendue…,  le foyer-logement de Saint-Marc doit fermer.

Peu lui importe  de dévoyer le contrat moral passé lors de la cession du terrain  à la ville de Brest pour une seule destination,   l’accueil de personnes âgées.

Peu lui importe de mettre des résidents et des familles devant le fait accompli.

Cette décision largement rejetée par  une majorité de nos concitoyens, résidant ou travaillant sur Saint-Marc est supposée faire l’objet d’une «  concertation »  autour de l’adjointe de quartier. Mais  avec qui Mme Chaline peut-elle  bien se concerter ?

Certainement pas avec la plupart des associations saint-marcoises, ni  les professionnels de santé, ni  les initiateurs de la pétition (3000 signataires)  pas plus avec les élus du quartier ou ceux du CCAS … Aucun n’est convié à  discuter.

Cette opération de communication porte  déjà, la marque du simulacre de concertation. Une de plus !

Quelle est  la raison profonde de l’équipe Cuillandre derrière cette volonté de fermer le foyer-logement ? Une nouvelle opération immobilière ? Une  réaffectation du lieu pour  d’autres populations ?  Il est temps de mettre toutes les informations sur la table. »

 

réaction transmise à la presse le 29/03/2017

 

Relire également l’article de 10/03/2017 : Foyer-logement de Saint-Marc, pour Colette Le Guen :  l’humain d’abord !