Bernadette MalgornBruno SifantusDéfenseInterventions et communiquésPrises de positionVéronique Bourbigot

Loi de programmation militaire : le Rassemblement pour Brest interpelle la ministre des Armées

Rassemblement pour Brest

 Rassemblement pour BrestA l’occasion de sa venue à Brest, les 13 et 14 octobre 2017, les élus du Rassemblement pour Brest ont interpellé la ministre des Armées, Mme Florence PARLY,  sur la préparation de la future loi de programmation militaire 2019/2025, laquelle sera être discutée au Parlement en 2018.

Cette visite  ministérielle  coïncidait avec la publication,  le même jour, de la Revue stratégique de défense et de sécurité nationale (publiée le 13 octobre après avoir été présentée au président de la République le 11 octobre dernier).

C’est dans un courrier, signé par sa présidente, Bernadette MALGORN,  que les élus Rassemblement pour Brest ont tenu à  rappeler le potentiel du site brestois  et ses domaines d’excellence :

  • la dissuasion nucléaire et sa composante océanique avec notre flotte sous-marine,
  • la détection sous-marine et  la défense antimissiles,
  • la lutte contre les mines,
  •   a sécurité maritime  ainsi que la protection de nos intérêts environnementaux et économiques.

Ce courrier a été remis le 13 octobre 2017,  en préfecture maritime,  à l’attention de la ministre des Armées.

 

Ci-après le communiqué de presse publié à cette occasion :

 » A l’occasion de sa venue à Brest, le groupe des élus du Rassemblement pour Brest  a appelé l’attention de Mme Florence Parly, ministre des Armées, sur le potentiel du site brestois et la place qu’il pourrait prendre dans ce nouveau contexte.

En effet, face à un contexte stratégique en dégradation rapide et durable, notre sécurité nationale repose plus que jamais sur la dissuasion nucléaire et sa composante océanique avec notre flotte sous-marine. Le site brestois est et doit en rester le pôle de référence.

 La dimension technologique de la guerre moderne exige la mobilisation de compétences pointues que ce soit dans les domaines de la détection sous-marine, de la défense antimissiles et de la lutte contre les mines autant de domaines d’excellence dans lesquels Brest a des atouts à faire valoir.

 Enfin l’affirmation de notre souveraineté sur des espaces maritimes de plus en plus contestés pourra s’appuyer sur des compétences développées à Brest pour assurer la sécurité maritime  ainsi que la protection de nos intérêts environnementaux et économiques.

 Les élus du Rassemblement ont fait remettre ce jour, à la ministre des Armées Mme Florence Parly, un courrier en ce sens, en rappelant  qu’après avoir pris connaissance avec le plus grand intérêt de cette revue stratégique,  le Rassemblement pour Brest  sera particulièrement attentif à la préparation de la loi de programmation 2019/2025. » 

Bernadette Malgorn, Rémi Hervé, Bruno Sifantus, Brigitte Hû, Véronique Bourbigot, Claudine Péron

 

transmis à la presse le 13 octobre 2017.