Bernadette MalgornPrises de positionUrbanisme et environnementVu dans la presse

Maisons-Containeurs à la Fontaine-Margot : les précisions de Bernadette MALGORN

Dans l’article publié par Le Télégramme (édition du 24 février 2018), consacré aux maisons-containeurs à la Fontaine Margot, programme immobilier porté par Tymmo, filiale de Brest Métropole Habitat, M. Bellour, directeur général de BMH semble, sinon s’étonner de mon intérêt pour ce projet et les difficultés importantes qui conduisent d’ailleurs au désistement de certains clients, du moins espérer que « je ferai preuve de la même attention envers des projets privés » !

Outre que cette déclaration du directeur général, soit incongrue et sans lien avec le programme concerné, elle appelle de ma part deux précisions :

          Le directeur général (salarié de l’organisme de logement social largement financé par la collectivité), semble négliger un point fondamental. Les projets, dont il a la charge technique, juridique et financière, s’inscrivent entièrement dans la sphère publique. Ils font appel à des financements publics. Dès lors, les élus du Rassemblement pour Brest, élus par les Brestois, ont non seulement le droit mais encore le devoir, vis-à-vis de nos concitoyens-contribuables, de veiller à l’usage qui est fait de cet argent, à la bonne exécution des programmes immobiliers, et de porter une appréciation sur ceux-ci.

          S’agissant des projets privés, nous n’avons pas le même degré de responsabilité, l’argent public n’y étant pas engagé. Pour autant, de tels programmes immobiliers intéressent aussi la collectivité, notamment sous le prisme de l’urbanisme. Les élus du Rassemblement pour Brest y sont attentifs en considérant notamment la cohérence urbaine et leur insertion dans l’environnement. Nous n’hésitons pas à faire connaître notre point de vue lorsque l’intérêt général est en cause.

 

Le Télégramme 1er mars 2018

 

 

Télégramme 24 février 2018