Bernadette MalgornDéplacementsInterventions et communiquésPrises de positionTransports et accessibilitéUrbanisme et environnementVu dans la presse

Contournement Nord de Brest et la Vallée du Restic : Dix ans d’erreurs de l’équipe Cuillandre.

Pour fluidifier la circulation et  améliorer les déplacements  entre l’Est et l’Ouest de la Métropole,  il convient de réaliser le contournement du nord de l’agglomération. C’est à l’ordre du jour depuis plus de dix ans mais l’entêtement de l’équipe Cuillandre à passer par la Vallée du Restic a mis le projet dans l’impasse.

Les élus du Rassemblement pour Brest se sont engagés dans la défense de l’environnement et de la biodiversité. Toutefois ils n’hésiteraient pas à faire prévaloir l’intérêt général si la solution proposée en relevait. Or, la Métropole s’obstine sur une solution qui ne résout pas les réels problèmes de circulation dans le secteur et qui présente en outre une grande fragilité juridique.

Dès 2016, le tribunal administratif annulait la déclaration d’utilité publique du  projet de liaison entre la RD 112 (Kergaradec) et la RD 205 (Le Spernot). Il  fallait dès lors étudier un nouveau schéma de contournement.

Aujourd’hui, les diagnostics  qui datent de 2008 sont dépassés.  En dix ans, avec la création des nouveaux quartiers comme Messioual au nord  ou la Fontaine-Margot à l’est de Brest, la mise en service du tramway et les modifications des lignes de bus, l’extension du Centre Leclerc et l’ouverture de nouvelles bretelles,  les données du problème ont totalement changé par rapport aux études de 2008

La recherche d’une nouvelle solution doit  se fonder sur des données actualisées  et sur l’analyse des besoins. La mission de la collectivité est de répondre aux besoins des habitants. Le Rassemblement pour Brest est au service de tous les Brestois.

 

Bernadette Malgorn, présidente

Rémi Hervé, Bruno Sifantus, Brigitte Hû,

Véronique Bourbigot, Claudine Péron

 

 

Communiqué transmis à la presse le 23 octobre 2018