Bernadette MalgornBrigitte HuClaudine PéronDémocratie localePrises de positionRémi HervéVéronique Bourbigot

Démocratie locale version Cuillandre : l’opacité continue

Lors de sa conférence de presse du 26 novembre dernier sur l’affaire Masson, M. Cuillandre s’était engagé devant la presse,  à convoquer un conseil municipal extraordinaire, les jours suivants. Voulant croire qu’une telle annonce publique valait  promesse, nous avons  attendu cette convocation.

La réalité est autre puisqu’il n’y aura pas de conseil extraordinaire mais un conseil ordinaire, le 19 décembre à 16h00 (et un conseil de la métropole le 21 décembre) avec un ordre du jour déjà conséquent.

L’exécutif municipal  déjà malmené par cette affaire, cherche sans doute  le moyen de réduire les impacts médiatiques en profitant des fêtes de fin d’année…

Visiblement nous n’avons pas la même notion du respect de  la parole donnée ! M. Cuillandre  s’est dit trahi par M. Masson, aujourd’hui c’est lui qui trahit sa parole.

Cela n’augure rien de bon pour l’avenir, la méthode reste la même : l’absence de transparence dans l’action municipale…

 

transmis à la presse  le 7 décembre 2018