Bernadette MalgornCommercePrises de positionSécurité

Bernadette MALGORN soutient les commercants brestois victimes de braquages

Ces jours derniers, des commerces de Brest ont fait l’objet d’agressions à main armée. Vendredi 15 février, la caissière de la supérette Carrefour Express de la rue Édouard-Corbière se voyait contrainte de remettre la caisse à un braqueur qui la menaçait d’une arme blanche.

Et lundi dernier, c’est le supermarché Netto de la rue du commandant Drogou, qui était la cible d’un braquage, un homme menaçant deux salariés qui venaient de sortir du magasin, afin de se faire ouvrir le coffre. Il tirait un coup de feu en l’air et frappait la gérante et un salarié avec la crosse de son arme. Avant de repartir avec une partie de la recette du jour.

Bernadette MALGORN, présidente de Rassemblement pour Brest, s’est rendue dans ces deux commerces pour apporter son soutien à leurs salariés. Ces deux événements démontrent encore une fois la nécessité de la vidéoprotection qui conduirait à faciliter l’élucidation des faits ou à dissuader leurs auteurs de passer à l’acte.