Action en faveur de l’égalité des chances

ACTION EN FAVEUR DE L’EGALITE DES CHANCES

 

Soutenir l’action des associations œuvrant pour l’égalité

L’école, creuset de la citoyenneté, constitue le passeport indispensable vers la réussite.

L’accompagnement éducatif de l’enfant est indissociable de l’engagement des familles. Les parents les plus isolés de l’Institution doivent donc être accompagnés. Un programme spécifique pour ces familles peut-être établi avec l’équipe pédagogique, les travailleurs sociaux et les parents d’élèves.

 

YvesYves LE DANTEC, à propos des rythmes scolaires :

« Mise en place dans la précipitation, en l’absence de concertation, de transparence et de bilan, cette réforme doit être revue :

En vertu du principe d’égalité et de non discrimination des enfants, en considérant que tous les enfants scolarisés à Brest doivent bénéficier de la réforme (public et privé sous contrat).

En agissant au plan national pour que l’application de cette réforme dans les maternelles tienne compte de leur spécificité.

En améliorant la situation quotidienne des enfants par une prise en compte de leur fatigue depuis la rentrée, en revoyant les horaires d’école et de repas, le temps de sieste et les ‘temps d’activités périscolaires (TAP).

En garantissant la gratuité des TAP.

En mettant en place une réelle concertation avec les différents acteurs intégrant le bilan de ce qui a été fait.

En expérimentant les aménagements (tels que le samedi) afin de garder l’intérêt de l’enfant au cœur de la mise en œuvre de la réforme. »

 

Accueil et intégration des familles d’origine étrangère

Pour les familles d’origine étrangère, plus nombreuses dans certains quartiers de Brest, nous soutiendrons les initiatives permettant une véritable intégration par l’acquisition de notre langue et la compréhension de nos mœurs, notamment pour les parents d’élèves qui ont souvent des difficultés à suivre la scolarité de leurs enfants. Nous étudierons les projets déjà élaborés mais qui n’ont jamais été soutenus par la municipalité sortante.

 

Le logement : un droit et un moyen d’intégration

Pour nous l’intégration est une priorité. Cela passe bien sûr par le logement et nous ferons appel au PLAI (Prêt locatif aidé à l’intégration) tant pour de la construction que pour la transformation des logements à destination des personnes en situation de précarité, mais encore pour les opérations liées à l’hébergement à usage locatif de type foyer-logement (résidences sociales/ foyers jeunes travailleurs …). Mais nous veillerons à ce que l’intégration sociale et culturelle soit organisée simultanément par un travail coordonné entre organismes HLM, services de l’Etat et intervenants sociaux.

Nous encouragerons, au-delà des clauses d’insertion des marchés de rénovation urbaine, les embauches dans le secteur. Nous accompagnerons les programmes d’isolation thermique qui limitent la dépense énergétique.

 

Santé

Brest dispose d’une offre médicale et hospitalière de haut niveau.

Nous serons vigilants pour que ce potentiel sanitaire et de recherche poursuive son développement.

Nous veillerons à l’avenir de l’Hôpital d’Instruction des Armées en développant des synergies avec le secteur civil. Nous faciliterons la recherche clinique par une bonne mobilisation des associations de patients.

Nous soutiendrons les actions d’information sur la santé et de prévention. Les associations de prévention et de lutte contre les addictions à l’alcool, aux drogues et autres substances trouveront notre appui.

 

DidierTémoignage de Didier Gruau, colistier : 

« Ma situation de dépendance à l’alcool était en train de me détruire.

Grâce aux associations de tempérance, mais aussi par mes engagements au service de mon quartier et de la collectivité, j’ai pu remonter la pente.

J’encourage maintenant mes anciens compagnons à prendre le même chemin ».

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

>> Page précédente
>> Sommaire
>> Page suivante