Humaniser les quartiers en villages, améliorer le cadre de vie, poursuivre la rénovation urbaine

HUMANISER LES QUARTIERS EN VILLAGES,
AMELIORER LE CADRE DE VIE,
POURSUIVRE LA RENOVATION URBAINE

 

QUARTIERS

SOLIDARITE

 

Nos différences sont notre force, Unissons-les !

C’est dans la redécouverte de ces marchés où chacun « commerce » avec l’autre que se nouent et se renouent les relations sociales. Il faut les conserver

 

A retenir :
Encourager les « petits commerces » et faire revivre les centres bourgs.

Préserver et entretenir les places, lieux d’échanges privilégiés.
Améliorer le stationnement autour des marchés

 

LOGEMENT

« On rappelle que la population diminue, s’appauvrit, que le chômage explose. … Et on continue à ouvrir des extensions de la ville sur des zones agricoles tandis que le centre ville se vide, que le commerce périclite, que les quartiers perdent leur animation. La ZAC de la Fontaine-Margot créée en 2007, confiée à BMA, concession prolongée jusqu’en 2027 : on a dépensé près de 2,5 M€ ; on en est toujours aux études. Et il y a déjà eu 22 délibérations du conseil communautaire toutes votées à l’unanimité. Mais où sont les clients ? La ZAC de Kerlinou révèle la même absence d’adéquation avec la demande. Créée en 2007 également sur 40ha, attribuée également à BMA, concession prolongée également jusqu’en 2027 : on a dépensé aussi près de 2,5 M€. Là encore la commercialisation patine. Et la ZAC de Messioual ? Encore trente hectares dévolus à l’habitat. Zone créée en 2006 et qui n’a toujours pas démarré. Une fois de plus on a voulu imposer des produits qui ne correspondaient pas à la demande, sans tenir compte de l’évolution de la situation économique générale et des finances des ménages. » A REVOIR ! Il faut repenser l’affectation des terrains en fonction des priorités économiques et non créer de nouvelles zones dédiées au logement !

 

 RENOVATION URBAINE

Nous poursuivrons les opérations de rénovation urbaine mais nous veillerons à ce que les objectifs de tranquillité et d’intégration sociale et culturelle des familles soient bien pris en compte dans les projets. Les zones urbaines de Keranroux-Kerourien-Valy-Hir , de Keredern et de Pontanezen ont déjà fait l’objet d’interventions, ponctuelles ou de grande ampleur, s’agissant de Pontanezen.

Des opérations de rénovation urbaine ont également intéressé Saint-Martin et désormais Recouvrance. A POURSUIVRE

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

>> Page précédente
>> Sommaire
>> Page suivante