L'actualité du groupe

Brest se souvient : hommage aux marins japonais du Nagatu-Maru

tombes japonaisesLors du premier conflit mondial, l’empire du Soleil Levant  (Japon) est un allié de la France. Le 30 novembre 1916 le  cargo japonais Nagatu-Maru, bâtiment de la société d’armement Nagata S., de Saihen (Japon) , croise au large du Finistère.  A son bord 44 hommes d’équipage.

Arrêté et coulé le 30 novembre 1916 par l’UB-39 (Oberleutnant zur See Heinrich Küstner) à 40 milles au  N.-O.  de l’île d’Ouessant, il  reliait  Kobé au Havre avec un chargement de riz.

Cinq hommes périssaient à la cargo Japsuite  de ce naufrage dont le Capitaine USHIZIMA Eizo : trois morts, sept blessés, dont deux décédés ultérieurement des suites de leurs blessures, et 39 marins saufs.

A l’invitation de l’Association aux Marins et du Souvenir Français,  une cérémonie se déroulait ce 16 juillet  2014  à 11 heures, dans le carré militaire  du cimetière de Brest-Kerfautras,   en présence de M. SAITO, ministre des affaires politiques  auprès de l’ambassadeur du Japon en France et du sous-préfet de Brest  Bernard GUERIN.

Un moment de recueillement devant les tombes de plusieurs membres de l’équipage auquel participait Marc BERTHELOT, conseiller municipal et communautaire,  représentant les élus du Groupe du Rassemblement Pour Brest.

L’après-midi, à  partir de 15 heures,  la cérémomie du souvenir se poursuivait au Mémorial national des marins morts pour la France à La Pointe Saint-Mathieu (commune de Plougonvelin). Les discours des autorités civiles et militaires étaient ponctués par des chants interprétés par Maxime PIOLOT.

 Nathalie COLLOVATI, conseillère municipale et communautaire,  y représentait les élus du Groupe du Rassemblement Pour Brest.

 

 

L’Ouest-Éclair  n° 6.242, 3 décembre 1916.

presse nagatu 1

Le Temps, n° 20.239,  4 décembre 1916, rubrique « Sur mer ~ Navires coulés »

presse Nagatu

 capitaine japLes marins japonais décédés  :
— KOMATOU …, décédé le 1er décembre 1916.
— MOCHIHARA …, décédé le 1er décembre 1916.
— SUMI Imaid, décédé le 1er décembre 1916.
— TURUKAWA Moriza, décédé le 10 décembre 1916 à l’Hôpital maritime de Brest (Finistère) des suites de ses blessures.
—  Capitaine USHIZIMA Eizo, né à Miniamiakita, préfecture d’Akita (Japon), âgé de 35 ans, décédé le 3 décembre 1916 à l’Hôpital maritime de Brest (Finistère) des suites de ses blessures.

 marin jap 4 marin jap 3 marin jap 2 Marin Jap 1